La baie de Suncheon en Corée du Sud au coucher du soleil

Que faire à Suncheon et ses alentours ?

Située dans le sud-ouest de la Corée du Sud, à 60 kilomètres seulement de Gwangju, Suncheon est une ville de presque 300 000 habitants, nichée dans la baie de Gwangyang.

Elle est rarement plébiscitée dans les circuits traditionnels et pas forcément facile d’accès mais elle vaut pourtant le détour.

Nous avions prévu trois jours sur place et ce n’était pas trop.

Vous pouvez vous y rendre en train depuis Busan (ou Gwangju) puis utiliser les bus locaux. C’est le choix que nous avons fait, sans regret. Cependant, n’hésitez pas à louer un véhicule sur place si vous en avez l’occasion. Les petites routes aux alentours sont charmantes et donnent envie de s’y perdre un peu.

Réputée pour son engagement écologique, Suncheon est LA ville verte de Corée et ravira les amateurs de nature préservée.

Alors voyons un peu ce qu’il y a à faire à Suncheon et ses alentours.

Carte de la Corée du sud est violette avec la ville de Suncheon pointée en jaune et Seoul en bleu

La baie de Suncheon

Le Jardin International

Crée en 2013 pour l’exposition internationale des jardins de la baie de Suncheon, il occupe une surface de 1 120 000 m². On n’y dénombre pas moins de 800 000 arbres (soit plus de 500 espèces) et 3 000 000 de fleurs (plus de 110 espèces).

Il est divisé en plusieurs zones représentant chacune les différents styles de jardins internationaux.

Conçu en 2013 pour l’exposition internationale, le jardin à la française a été dessiné par Françoise Barret, ingénieure paysagiste des espaces verts de la ville de Nantes. Les plans du bâtiment qui y est érigé ont été pensés par l’architecte Sylvie Jullien. Ce bâtiment, inspiré du château de la Gaudinière à Nantes, se nomme « les terrasses de Nantes ». A l’intérieur, vous trouverez un restaurant et un salon de thé/boulangerie. En tant que nantaises, nous nous sommes senties tout à coup moins dépaysées😉.

Vous pourrez entrer dans le jardin avec votre pique-nique ou profiter du restaurant sur place. Vous y trouverez aussi un musée, une serre, une salle d’expositions, un zoo…

N’hésitez pas à emprunter les navettes à disposition pour profiter de cet espace naturel car il est immense.

Et si vous en avez l’occasion, offrez-vous une nuit de glamping (contraction de glamour et camping) dans l’une des charmantes petites tentes plantées parmi les fleurs. Moment de détente assuré après les nombreux kilomètres avalés au cours de la journée !

La réserve nationale

Cette baie maritime est une zone humide protégée depuis 2006.

Au-delà de la grande diversité de plantes que vous pourrez observer, vous y croiserez peut-être l’une des 140 espèces d’oiseaux migrateurs et locaux. Pour cela, il vous faudra emprunter un bateau dédié à l’observation des oiseaux.

C’est ici aussi que se trouve le plus grand champ de roseaux de Corée du Sud.

Vous pourrez facilement vous balader sur les passerelles en bois aménagées et rejoindre ensuite le jardin national grâce au Sky Cube (petite navette électrique sur rail). Ou faites l’inverse comme nous ! Nous avions vraiment envie de profiter de la baie avec les lumières de fin de journée. Nous avons donc parcouru le jardin avant la baie.

Pour les amateurs de photo, nous vous conseillons de pousser jusqu’à l’observatoire situé sur la colline (attention, ça grimpe !) . Au moment du coucher de soleil, le paysage y est sublime.

Le Village folklorique de Naganeupseong

Entouré de remparts longs de 1410 m, c’est un village fortifié dont les traditions ont été bien conservées. Habité depuis le XIVe siècle, il compte aujourd’hui une centaine d’habitations, toujours occupées.

Composés de hanoks traditionnels, le village a su garder son charme d’autrefois.

Après avoir défié les totems en bois censés repousser les démons à l’entrée, vous pourrez ensuite vous faufiler dans ses ruelles pavées.

Les artisans vous inviteront à entrer chez eux pour y découvrir leurs savoir-faire. Seul bémol, vous ne comprendrez pas toutes les subtilités si vous ne parlez pas coréens. Pourtant, votre curiosité sera nourrie juste en les regardant travailler. Vous comprendrez alors que le travail est la priorité numéro un des coréens. Ils mettent tout leur cœur à la restauration et à l’entretien de ce village. Naganeupseong est d’ailleurs le village fortifié le mieux préservé de Corée du Sud.

Profitez en pour vous balader autour de la forteresse, entourée par de jolies collines verdoyantes. Et si le cœur vous en dit, restez dormir chez l’habitant. Certains louent leurs chambres (réservation fortement conseillée toutefois).

Vous aurez peut-être même la chance d’assister à un tournage de drama (série coréenne) comme nous. C’est le décor idéal pour tourner des séries ou films historiques.

La plantation de thé de Daehan Dawon

Au sud-ouest de Suncheon, dans le district de Boseong, se trouve la plantation Daehan Dawon.

Pour y accéder, vous pouvez prendre un bus depuis la gare de Suncheon. Vous atteindrez la plantation après 42 arrêts ! Vous passerez alors un magnifique moment à observer les paysages de campagne et papoter avec les papis et mamies qui rentrent chez eux après le marché.

Ouverte en 1957, elle est spécialisée en thé vert des montagnes. En effet, située dans un milieu vallonné, la culture du thé se fait ici en terrasses, ce qui lui donne son goût si particulier.

Grâce à ses techniques traditionnelles et ses ouvriers hautement qualifiés, elle est la plantation la plus réputée de Corée du Sud. Elle est évidemment parfaitement aménagée pour que vous puissiez vous y promener.

Profitez de la nature environnante car c’est l’une des plus belles régions du pays. Le mois de mai est idéal pour s’y rendre car les champs sont alors d’un vert éclatant. Vous pourrez aussi assister à plusieurs évènements autour du thème du thé (cueillette, dégustation, spectacle nocturne…).

Si vous voulez en savoir plus, rendez-vous au musée du thé situé juste à côté. Ainsi, vous deviendrez incollable sur le thé, de sa cultivation jusqu’à sa préparation.

Le temple Seonamsa

Le temple de Seonamsa est un trésor culturel et spirituel. Niché au cœur des montagnes majestueuses de la province de Jeolla du Sud, ce temple bouddhiste n’inspire que paix et sérénité.

Fondé au septième siècle, le temple de Seonamsa est imprégné d’une histoire riche et d’une profonde signification religieuse. Il est considéré comme l’un des joyaux de l’architecture bouddhiste coréenne. Les bâtiments sont harmonieusement intégrés à la nature environnante, ce qui créé une atmosphère de tranquillité et d’harmonie.

Le temple abrite plusieurs structures remarquables, dont le Daeungjeon, la salle principale où les moines pratiquent leurs rituels quotidiens, et le Geukrakjeon qui abrite une statue bouddhiste précieuse. Profitez-en pour vous balader dans la forêt environnante. Vous y trouverez des sentiers paisibles et des panoramas ultra photogéniques.

Le temple est aussi un lieu de retraite et de méditation. Bref, un lieu idéal pour se ressourcer, se connecter à la nature et trouver la paix intérieure.

Et si le cœur vous en dit, n’hésitez pas à écrire un vœu à Bouddha sur une ardoise avant de partir…

Vous l’aurez sans doute compris à la lecture de cet article, nous adorons Suncheon et plus particulièrement ses alentours.

La nature y est sublime, les traditions plutôt bien préservées et ses habitants très accueillants. Nous ne pouvons donc que vous conseiller d’y faire escale lors de votre prochain voyage en Corée du Sud !

Cet article vous a plu ? Vous avez une remarque ? Laissez-nous un commentaire en dessous.

Vous pouvez aussi nous contacter si vous avez besoin d’aide pour préparer votre voyage ou consulter les détails de notre service de travel planner.

Une réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *