Paysages de Corée du Sud représentant chacune des 4 saisons

Quand partir en Corée du Sud : Guide pour choisir la période idéale

Vous rêvez de découvrir le pays du matin calme, mais vous vous demandez quand partir pour une expérience optimale ?

Pour vous aider à choisir la meilleure période et que ce voyage en Corée du Sud reste inoubliable, nous avons exploré pour vous les aspects pratiques et les activités à connaître à chaque saison.

Ainsi, à travers ce guide, nous vous donnons les clés nécessaires pour prendre une décision éclairée.

C’est parti ? Suivez le guide.

Guirlande de drapeaux coréens flottant au vent sur un ciel bleu

Quand partir en Corée du Sud : faire son choix en fonction des saisons

Tout comme la France ou ses pays limitrophes, la Corée du Sud comporte 4 saisons, dont 2 plutôt similaires à ce que l’on connaît…Même si les saisons sont parfois un peu chamboulées. Bon, rassurez-vous, cet article n’a pas vocation à débattre de l’expression « Y’a plus de saisons ma bonne dame » 😅.

Bien que le printemps et l’automne soient réputés plus favorables au voyage, chaque saison comporte des avantages et quelques inconvénients que nous allons détailler ici.

Feuillage des quatre saisons

Le printemps en Corée du Sud

Climat et météo

Le printemps en Corée du Sud s’étend de mars à mai et offre des conditions météorologiques très agréables.

Avec son soleil généreux et ses températures douces (entre 10° et 20° environ), c’est le climat idéal pour visiter le pays.

Attendez-vous, tout de même, à quelques averses possibles et ayez toujours une veste imperméable à portée de main.

Que voir et que faire au printemps en Corée du Sud ?

Les stars incontestées de cette saison sont, évidemment, les fleurs de cerisiers.

Fin mars-début avril, vous pourrez admirer ces merveilles à de nombreux endroits comme les parcs ou au bord des rivières.

Découvrez ici quelques lieux emblématiques :

A Séoul :

  • Le Mont Namsan (Namsan Park)
  • Le Palais de Gyeongbokgung
  • Seoul Forest
  • Yeouido Hangang Park et son festival des fleurs de printemps (ici les cerisiers sont illuminés la nuit et vous profitez aussi de performances, parades de chars etc…)

 

A Busan :

  • Dalmaji-gil (une rue de bord de mer, bordée de cerisiers, proche de la célèbre plage d’Haeundae)
  • Jinhae Gunhangje Festival (chaque année se tient, début avril, un festival dans cette petite ville non loin de Busan : défilés, concerts, feux d’artifice et autres)

 

De nombreux autres festivals se tiennent au printemps pour célébrer la floraison des cerisiers.

Vous pourrez ainsi profiter d’évènements à Gyeongju, Jeju, Daegu ou encore Suwon.

Une fois la floraison des cerisiers terminée, vous profiterez d’une nature tout aussi sublime, plus au calme.

En mai, ce sont les azalées qui prennent le relai, notamment sur la montagne Goryeosan. Elles forment alors un tapis rose fantastique à observer. Là aussi, un festival célèbre ce phénomène fin avril. L’occasion de faire une belle randonnée si vous êtes amateurs.

Vous avez aussi la possibilité d’arpenter les très verts et éclatants champs de thé de Boseong. Profitez-en pour apprendre l’histoire du thé dans son musée consacré. Chaque printemps, un festival y est organisé, avec dégustation et animations à la clé.

Vous restez en ville ? Profitez alors du festival des lanternes de lotus à Séoul (Yeon Deung Hoe). Cet évènement célèbre la naissance de Bouddha, chaque année. En 2024, il aura lieu entre le 10 et le 12 mai. Vous aurez droit à une exposition, une parade de chars lumineux fantastiques et beaucoup d’animations.

D’autres évènements ont lieu partout en Corée pour fêter l’anniversaire de Bouddha à cette même période. C’est en mai également que les temples se parent de milliers de lampions multicolores.

Conseils pratiques

Le printemps est donc une saison particulièrement propice à passer un bon voyage.

Précisons toutefois que le phénomène de la floraison des cerisiers reste éphémère et prisé par de nombreux touristes. En conséquence, vous devrez parfois vous armer de patience pour faire les photos dont vous rêvez ou simplement les contempler.

Côté budget, il est à noter également que le prix des billets d’avion et des hébergements a tendance à augmenter à cette période.

Conseil de travel planner 💡: anticipez votre voyage 6 à 8 mois à l’avance pour éviter quelques déconvenues.

L’été en Corée du Sud

Climat et météo

L’été en Corée du Sud s’étend de juin à août et se caractérise par des températures chaudes (entre 25 et 35° environ), ainsi qu’un taux d’humidité élevé. Soyez donc prêts à affronter des averses fréquentes. C’est d’ailleurs pendant les deux mois d’été que sont enregistrées les plus fortes précipitations.

C’est ce qu’on peut qualifier de « saison des pluies ».

Si vous n’appréciez pas la chaleur, cette saison n’est donc pas vraiment conseillée. Il sera, en effet, plus difficile d’apprécier les balades en extérieur et cela pourra limiter vos visites.

Que voir et que faire en été en Corée du Sud ?

Rassurez-vous, il ne pleut pas en permanence et les belles journées ensoleillées sont idéales pour profiter des activités estivales.

Commençons par citer quelques plages pour les afficionados de la baignade et du farniente :

Sur la côte Est :

  • Plage de Sokcho
  • Plage de Gyeongpo à Gangneung
  • Plage de Anmok à Gangneung
  • Plage de Jangho à Uljin

 

Sur la côte Sud :

  • Plage d’Haeundae à Busan
  • Plage de Gwangalli à Busan
  • Plage de Jungmun Saekdal sur l’île de Jeju

 

Si vous n’êtes pas en bord de mer, il existe des parcs aquatiques réputés comme le Vivaldi Park Ocean World ou le Caribbean Bay, dans la ville de Yongin, à environ 1h30 de Séoul.

L’eau n’est pas votre élément préféré ? Que diriez-vous alors de partir en randonnée découvrir les sublimes parcs nationaux de Jirisan, Bukhansan ou Seoraksan.

Nous vous conseillons de commencer votre journée très tôt pour éviter au maximum des températures trop chaudes.

Et enfin, l’été est aussi la saison des festivals.

Le plus connu est le Boryeong Mud Festival qui se tient chaque année en juillet sur la plage de Daecheon. Les festivaliers plongent dans de grandes structures gonflables remplies de boue et s’en recouvrent, profitant ainsi de ses vertus pour la peau.
Au programme : bains de boue, massages, toboggan de boue pour les enfants, mais aussi concours de lutte en terrain glissant et concerts. Il est bien entendu possible de se procurer les produits de soins sur place.

Conseils pratiques

La chaleur et les pluies peuvent être intenses durant cette période. Le parapluie et l’ombrelle peuvent alors devenir des compagnons utiles.

Prévoyez des vêtements légers et confortables dont un imperméable, un chapeau et surtout une indispensable crème solaire que vous achèterez sur place. Ce sera là l’occasion de tester les réputées marques cosmétiques coréennes.

Enfin, ne manquez pas de goûter aux plats rafraîchissants comme :

  • Naengmyeon (soupe froide à base de nouilles de sarrasin, légumes, viande, œufs durs et sauce piquante).
  • Mulhoe (soupe froide à base de poisson cru mariné, légumes, nouilles de riz et sauce épicée)
  • Samgyetang (soupe, chaude cette fois, de poulet farci de riz, d’ail, de jujubes et ginseng)
  • Bingsu (glace pilée recouverte de divers ingrédients comme les haricots rouges, fruits, lait…)

 

Vos papilles nous remercieront 😉.

L’automne en Corée du Sud

Climat et météo

L’automne en Corée du Sud s’étend de septembre à novembre et, à l’instar du printemps, est une saison très agréable pour découvrir le pays.

Les températures oscillent entre 10° et 25° environ et le soleil prédomine, offrant de très jolies couleurs au feuillage des arbres. S’il fait parfois encore un peu chaud en septembre, les températures de novembre s’approchent doucement de l’hiver vers le milieu de mois. Octobre reste donc le mois privilégié pour savourer l’automne.

Que voir et que faire en automne en Corée du Sud ?

Les montagnes se parent de couleurs flamboyantes et appellent à la randonnée. Les parcs nationaux cités plus haut, Jirisan, Bukhansan et Seoraksan, sont les terrains de jeu parfaits pour admirer la nature changer.

L’arbre emblématique coréen est le ginkgo dont les feuilles dorées sont particulièrement impressionnantes. Vous pourrez les admirer à Séoul dans les palais Gyeongbokgung et Changgyeonggung, en grimpant la colline de Namsan ou sur l’île pittoresque de Nami, célèbre pour ses paysages d’automne.

Du côté de Wonju, vous pourrez rendre visite au plus célèbre des ginkgos nommé Yeonmok Ginkgo Tree. Vieux de plus de 1200 ans, il mesure 40 m de haut et son tronc a une circonférence de 10 m.

Vous risquez de vous sentir minuscule face à ce géant. A vos appareils photo !

Autres merveilles naturelles que l’on retrouve à divers endroits de Corée du Sud, les graminées mulhy rose, forment des champs d’un rose acidulé de toute beauté. La ville de Gyeongju, notamment, est le lieu idéal pour en profiter.

L’automne connaît aussi des festivals réputés dans divers styles.

En voici quelques-uns :

  • Festival de danse des masques à Andong (déclaré au patrimoine mondial de l’UNESCO, cet évènement attire, chaque premier week-end d’octobre, des millions de visiteurs).
  • Festival des lanternes sur la rivière Cheonggyecheon, début novembre, à Séoul
  • Festival international du feu d’artifice, début novembre, à Busan
  • Festival international du kimchi, fin octobre à Gwangju

Conseils pratiques

L’automne est peut-être la meilleure saison pour visiter la Corée du Sud avec un climat idéal et une nature généreuse.

Avec quelques variations de température, optez pour des vêtements en couches pour vous adapter aux changements et investissez dans des chaussures de randonnée si ce n’est pas déjà fait.

Nous vous conseillons, comme pour le printemps, d’anticiper votre venue et de préparer votre voyage en amont car la fréquentation touristique est en hausse à cette période.

Bon à savoir :

Chaque année, a lieu l’une des fêtes nationales les plus importantes de Corée du Sud, Chuseok, la fête des récoltes. En 2024, Chuseok se déroulera du 16 au 18 septembre (le 15ème jour du 8ème mois du calendrier lunaire).

Cette période étant fériée, des magasins et attractions touristiques peuvent être fermés.

L’hiver en Corée du Sud

Climat et météo

L’hiver en Corée du Sud s’étend de décembre à février et les températures descendent facilement en dessous de zéro. La neige s’invite aussi souvent, principalement en montagne.

Attention donc les frileux, certaines journées peuvent être vraiment piquantes.

Toutefois, c’est l’occasion de découvrir le pays autrement et surtout de profiter d’activités différentes.

Que voir et que faire en hiver en Corée du Sud ?

Amateurs de sports d’hiver, vous allez pouvoir vous adonner au ski ou au snowboard dans la province de Gangwon-do. Des dizaines de stations vous accueilleront avec des infrastructures modernes et des pistes convenant à tous les niveaux.

Deux d’entre elles ont, d’ailleurs, accueilli les Jeux Olympiques d’Hiver en 2018 :

  • Yongpyong Resort
  • Alpensia Resort

 

Toujours à la montagne, vous pourrez admirer les paysages enneigés féériques dans les parcs nationaux. Randonner l’hiver deviendra alors une expérience contemplative et presque mystique.

Si vous ajoutez à cela un court séjour dans un temple bouddhiste au contact des moines (templestay), nous vous garantissons une détente absolue. Nous vous conseillons vivement d’essayer cette petite retraite hivernale.

Enfin, nous vous proposons de découvrir le Festival de la glace Hwacheon Sancheoneo. A deux heures de route de Séoul, cet évènement, qui dure 3 semaines, propose une multitudes d’activités. Vous avez, ainsi, l’occasion d’y admirer les sculpteurs sur glace à l’œuvre, d’apprendre à pêcher sous la glace ou encore de jouer au football sur la glace.

Dans une ambiance plus citadine, vous en prendrez plein les yeux avec les illuminations et célébrations des fêtes de fin d’année. Dans la rue ou dans les centres commerciaux, l’enthousiasme des Coréens pour Noël vous étonnera.

Conseils pratiques

Vous l’aurez compris, l’hiver ne plaisante pas en Corée du Sud. Prévoyez donc des vêtements très chauds et de bonnes chaussures. N’oubliez pas les accessoires tels que gants et bonnet.

Pour affronter les températures parfois négatives, offrez-vous un bon petit plat de street-food comme le tteokbokki (gâteaux de riz baignant dans une sauce pimentée) ou un hotteok fumant (sorte de pancake farci de sucre brun, de cannelle, de miel et de noix).

Si ce n’est pas suffisant, vous pouvez vous immerger dans le confort apaisant des spas et sources thermales locales, communément appelées jjimjilbangs. Cette expérience insolite vous permettra d’en apprendre plus sur cette facette importante de la culture coréenne.

Quand partir Corée du Sud alors ?

Choisir le moment idéal dépend de vos préférences personnelles et des expériences que vous recherchez. La Corée du Sud offre une diversité de paysages et d’activités tout au long de l’année.

Nous espérons ainsi que ce petit guide vous aura donné les informations nécessaires pour planifier le voyage de vos rêves.

Cet article vous a plu ? Vous avez une remarque ? Laissez-nous un commentaire ci-dessous.

Vous pouvez aussi nous contacter si vous avez besoin d’aide pour préparer votre voyage ou consulter les détails de notre service de travel planner.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *