Japon ou Corée du Sud

Japon ou Corée du Sud : Quelle destination choisir pour votre prochain voyage ?

Vous avez toujours rêvé de partir visiter le Japon. Ce pays vous fascine depuis toujours. C’est sûr, quand l’occasion se présentera, vous prendrez vos billets d’avion (et ferez appel à Autre Latitude pour vous créer un carnet de voyage😉).

Pourtant, il y a une destination qui monte qui monte depuis quelques années : la Corée du Sud. Et il ne s’agit ni plus ni moins que du pays voisin.

D’un point de vue occidental, ces deux pays ont l’air de se ressembler sur bien des points. Votre curiosité est réveillée et maintenant vous hésitez ?

Alors, Japon ou Corée du Sud ? Nous avons établi un comparatif pour vous aider à faire votre choix.

Carte de l'Asie du sud est violette avec la Corée du Sud pointée en jaune et le Japon en bleu

Il y a-t-il vraiment des différences entre le Japon et la Corée du Sud ?

Vous pouvez arrêter tout de suite la lecture de cet article car la réponse est OUI.

Bon allez, restez avec nous, on vous explique 😉.

Demandez à un coréen ou un japonais où se situe Paris et il vous répondra la plupart du temps : « En Europe ».

Ça vous semble approximatif ? Eh bien, c’est à peu près la même chose ici. Nous avons tendance à faire l’amalgame entre certains pays asiatiques sans le vouloir. C’est en partie dû à la dizaine de milliers de kilomètres qui nous séparent et à nos différences culturelles.

Certes, leur proximité géographique et l’histoire qui les lie nous permettent de trouver pas mal de similitudes entre le Japon et la Corée du Sud mais ils ont aussi leurs particularités.

Le Japonais et le Coréen

La langue

Les Japonais et les Coréens ont tous deux emprunté du vocabulaire et des caractères d’écriture à la langue chinoise. La structure de leurs phrases est la même et ils utilisent chacun des particules permettant de donner du contexte.

Pourtant, si vous avez déjà regardé un anime japonais et un drama coréen en version originale, vous avez dû remarquer que ces deux langues ne sonnaient pas du tout de la même façon. Un Japonais et un Coréen ne peuvent donc pas se comprendre.

La prononciation du japonais est phonétique et donc assez simple à apprendre. Le coréen, lui, utilise des sons qu’un Occidental peine à reproduire.

Le japonais utilise trois alphabets différents (hiragana, katakana, kanji), le coréen un seul (hangeul).

Lors de votre prochain voyage, n’hésitez pas à montrer que vous avez appris quelques mots de leurs langues. Ce sera très apprécié et ça vous facilitera la vie.

La mentalité

Hum, question délicate dont la réponse découlera du ressenti et de l’expérience de chacun…mais nous allons ici vous donner notre point de vue.

Remettons les choses dans leur contexte.

Le Japon a envahi et occupé la Corée de 1910 à 1945, jusqu’à la fin de la Seconde Guerre Mondiale. L’occupation était une campagne massive d’assimilation. Les Japonais ont détruit les palais, temples, persécuté les Coréens, et les ont forcé à adopter des noms japonais. Dans un sursaut d’orgueil, les Coréens se sont mis à reconstruire leur pays, se réapproprier leur culture et développer économiquement le pays à une vitesse grand V.

Ceci a sans doute défini une mentalité qui est ce qu’elle est aujourd’hui.

Les Japonais sont extrêmement polis à un point qui laisse difficilement imaginer leur pensée ou ressenti. Le but recherché étant l’harmonie dans le collectif. Il s’agit donc d’une société calme et paisible quoique parfois un peu rigide. En tant que voyageurs, cette valeur du respect d’autrui et l’aspect sécuritaire qui en découle sont très appréciables.

La politesse est importante pour les Coréens aussi mais ils sont beaucoup plus francs dans leur expression. Ils n’hésiteront pas à venir vers vous pour vous poser des questions avec le peu d’Anglais qu’ils maîtrisent. Ils sont parfois bruyants, conduisent « un peu » vite et osent même manifester contre leur gouvernement quand ils estiment que c’est nécessaire. Pour autant, le respect des autres reste une valeur très ancrée en eux et les voyageurs se sentent, la plupart du temps, très bien accueillis.

La gastronomie

Il arrive que l’on confonde l’origine des plats asiatiques. Non, les nems ne sont pas une spécialité japonaise…

Il existe de nombreuses spécialités culinaires propres au Japon et à la Corée du Sud.

Commençant par ce qui les lie : leur diversité.

La gastronomie japonaise ne se limite pas aux sushis et la gastronomie coréenne au kimchi.

Le Japon et la Corée du Sud offrent une variété de plats hérités des traditions ancestrales et façonnés par le rythme des saisons. Vous trouverez une multitude de restaurants, marchés et autres stands de street-food vous permettant de satisfaire votre curiosité. Vous pourrez ainsi découvrir des saveurs, textures et arômes uniques.

La cuisine japonaise est souvent raffinée et délicate. Les aliments sont traités crus, sans assaisonnement ou cuits dans des bouillons, à la vapeur. Ils sont, la plupart du temps, découpés avec des méthodes extrêmement respectueuses du produit. Les sushis ne sont qu’une infime partie de ce que le Japon a à offrir en termes de gastronomie.

La cuisine coréenne est plus axée sur le piquant, la fermentation et la méthode de cuisson au grill. Vous trouverez de nombreux restaurants de barbecue. La viande et le poisson seront toujours servis avec plusieurs accompagnements (des banchans) dont le fameux kimchi (choux ou radis fermentés) et le gochujang (pâte de soja fermentée). La street-food tient une place prépondérante en Corée du Sud et vous n’aurez pas assez d’un voyage pour tout tester.

L’environnement

La nature

Question environnement, le point commun au Japon et à la Corée du Sud, ce sont d’abord les montagnes qui représentent près de 70 % de leurs surfaces totales. Pas étonnant donc que les Japonais et les Coréens soient des férus de randonnées. Au Japon, tentez l’ascension du célébrissime mont Fuji ou du mont Yoshino (18 000 cerisiers y fleurissent au printemps, une merveille). En Corée du Sud, ne manquez pas de visiter les magnifiques parcs nationaux de Seoraksan ou Bukhansan.

Les adeptes de la baignade ou de plongée trouveront aussi leur bonheur du côté d’Okinawa, île paradisiaque du sud du Japon ou sur les grandes plages de Busan en Corée du Sud.

L'architecture

Ce qui fait la renommée du Japon en termes d’architecture, ce sont d’abord ses temples, nombreux et variés. Dans les grandes villes, Tokyo en tête, les gratte-ciel n’ont de cesse de se renouveler et rivalisent de modernité. Dans la campagne, on trouve encore de jolis villages à l’habitat traditionnel bien conservés. Les voyageurs apprécient de tester ryokan (auberge traditionnelle plutôt haut de gamme) et machiya (maisons en bois que l’on trouve principalement en ville) pendant leur séjour.

La Corée du Sud compte aussi de sublimes temples, mais moins nombreux. Il faut dire que ce pays a subi de nombreux assauts de guerre et a dû se reconstruire maintes fois. En ville, vous serez surpris par des « forêts d’immeubles » immenses, blancs, qui ne cessent de pousser un peu partout. Ce pays étant essentiellement composé de montagnes, il n’y guère d’autres choix pour loger sa population. Il existe toutefois des quartiers et petites villes historiques qui permettent d’apprécier l’architecture traditionnelle. Celle-ci est magnifiquement représentée par les hanoks (maisons traditionnelles) ou les anciens palais royaux à Séoul.

Le côté pratique

Les transports

Les deux pays sont les champions de la ponctualité et du service. Vous n’aurez donc pas de surprise lors de vos déplacements. Quel que soit le transport choisi, vous serez sûr d’arriver à destination à l’heure et dans des conditions impeccables.

Le réseau ferroviaire est extrêmement développé au Japon et les voyageurs privilégient souvent ce mode de transport. Pour les étrangers, il existe le Japan Rail Pass qui vous donne un accès illimité à tous les trains Japan Rail National, aux services de bus JR, aux services de ferry et aux transferts d’aéroport. Attention toutefois, ce sésame, très rentable autrefois, a vu son coût considérablement augmenter en octobre 2023. Il convient donc de faire quelques calculs de rentabilité avant de l’acheter.

Le rail est moins développé en Corée du Sud. Il est par contre très facile de se déplacer en bus et pour des sommes modiques. Toutes les villes sont desservies et il existe plusieurs catégories de bus, toutes très confortables. La catégorie premium est à essayer avec ses sièges intégralement inclinables et ses écrans modernes.

Le budget

De nombreux critères et paramètres entrent en compte dans le calcul d’un budget voyage. 

Notons déjà que le prix du transport aérien s’est envolé suite à la réouverture des frontières post-covid. 

Un billet d’avion pour le Japon est environ 15 % à 20 % plus cher qu’un billet pour le Corée du Sud à l’heure actuelle. Le prix des transports locaux est lui nettement plus élevé au Japon, de l’ordre de 30 %.

Le prix des hébergements, à critères équivalents, est lui aussi supérieur d’environ 20 % au Japon.

Si la différence est moins flagrante, vous nourrir vous reviendra quand même un peu moins cher en Corée du Sud.

En ce qui concerne les activités et visites, le coût est assez semblable et reste très peu élevé. La plupart des musées, temples ou palais se visitent gratuitement ou pour l’équivalent de 2 à 3 €. En revanche, l’offre est peu moins importante en Corée qu’au Japon.

Alors ? Japon ou Corée du Sud ?

Ces deux destinations s’avèrent finalement difficilement comparables. Si vous avez déjà voyagé au Japon, ne vous attendez pas à retrouver la même chose en Corée. Vous pourriez être déçu.

Le Japon est un pays fascinant avec une histoire millénaire, des paysages à couper le souffle, une culture riche et variée et une gastronomie fantastique. C’est incontestable.

La Corée du Sud est un jeune pays et une destination touristique encore en devenir. Elle a de nombreux atouts et peut rivaliser avec son voisin sur bien des points. Il faut toutefois lui laisser le temps de continuer à se développer. Les Coréens y travaillent dur. La ville de Busan, au sud du pays, est d’ailleurs candidate à l’exposition universelle de 2030 *. Quant à nous, si nous devions choisir un slogan pour promouvoir la Corée, ce serait sans doute : « L’essayer, c’est l’adopter »😄.

*mise à jour du 28/11/23 : c’est finalement la ville de Ryad qui a été choisie…

Cet article vous a plu ? Vous avez une remarque ? Laissez-nous un commentaire ci-dessous.

Vous pouvez aussi nous contacter si vous avez besoin d’aide pour préparer votre voyage ou consulter les détails de notre service de travel planner.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *