Vue panoramique de la rue Grey Eagle Street à Londres couverte de murales

Découvrez l'Est de Londres : Shoreditch, Whitechapel, Brick Lane et Bethnal Green

Si vous entendez « Notting Hill, Kensington, Soho, Covent Garden, Camden », vous reconnaissez immédiatement les plus célèbres quartiers de Londres, n’est-ce pas ?

Maintenant, si l’on vous parle de Shoreditch ou Brick Lane, cela vous évoque-t-il quelque chose ?

Ces quartiers de l’Est de Londres ne cessent d’évoluer depuis le début des années 2000. Autrefois plutôt malfamés (Jack l’éventreur y a notamment sévi), ils sont aujourd’hui des quartiers branchés, dynamiques et multiculturels. Ils offrent une scène gastronomique délicieuse, des lieux culturels et artistiques florissants, d’immenses marchés et boutiques vintages et des rues colorées par le street art.

Comptez une journée, voire deux, pour vous balader dans ces rues foisonnantes.

Nous n’avions pas mis les pieds à Londres depuis 10 ans, mais force est de constater que l’Est de Londres fait toujours partie de nos coups de cœur !

Carte de l'Angleterre sur fond violet avec la ville de Londres pointée en jaune

Shoreditch

Le quartier de Shoreditch est devenu l’épicentre de la scène culturelle et artistique, des start-ups et de la vie nocturne londonienne. Ses rues pavées sont bordées de bars (proposant souvent de la musique live), restaurants, boutiques et galeries d’art indépendantes. Ici, les entrepôts industriels transformés en bâtiments modernes côtoient de vieilles maisons victoriennes restaurées.

Pour vous y rendre, prenez le métro jusqu’à la sortie Shoreditch High Street puis descendez la Commercial Street jusqu’au marché Old Spitalfields. Ce marché couvert créé au 17e siècle est aujourd’hui un lieu incontournable pour les visiteurs. Vous y trouvez une immense variété de produits : vêtements de créateurs, objets vintages, bijoux, produits d’art et d’artisanat. C’est aussi un lieu de partage et de mixage de saveurs. De nombreux stands culinaires, camions de street food et restaurants éphémères, proposent leur cuisine du monde entier.

Whitechapel

Continuez à descendre la Commercial Street et atteignez Whitechapel High Street.

Autrefois quartier ouvrier, Whitechapel est devenu un lieu cosmopolite. Plusieurs communautés, principalement bangladaise, turque et africaine, se côtoient. Vous y trouvez une grande variété de cuisines internationales, ce qui change du bon vieux fish and chips (même si nous adorons le fish and chips bien entendu😉).

Ce quartier est aussi tristement connu pour son lien avec Jack l’éventreur, qui y a commis de sordides crimes à la fin du 19e siècle. Passionnés d’histoire criminelle, n’hésitez pas à réserver une visite guidée de l’endroit pour y explorer les théories sur ce tueur en série.

Le principale attrait du quartier réside dans la Whitechapel Gallery, institution culturelle fondée en 1901. Cette galerie est résolument engagée vers l’art moderne, expérimental et novateur. Ses expositions souvent qualifiées d’intenses, voire parfois choquantes, ne vous laissent pas insensibles. Que vous soyez tournés vers l’art abstrait, la photographie, les performances ou les installations, la Whitechapel Gallery offre une expérience artistique unique.

Brick Lane

Remontez à présent sur Brick Lane Street. Cette rue d’environ 1 km de long concentre à elle seule l’essence de l’Est de Londres. Murs de briques rouges recouverts de fresques colorées, boutiques vintages incroyables, restaurants aux effluves venues d’ailleurs… Vous l’aurez compris, Brick Lane est le coup de cœur de nos coups de cœur💜.

Cette rue emblématique est devenue incontournable pour les amateurs d’art urbain, les fans de curry et samossas et les curieux en quête d’une expérience unique.

Les artistes locaux et internationaux utilisent les murs de Brick Lane pour exprimer leurs messages politiques, sociaux et culturels. Chaque coin de rue est une galerie à ciel ouvert.

Faites un tour dans la boutique du mythique label de rock et pop indé, Rough Trade, ainsi qu’à la légendaire et charmante librairie indépendante Brick Lane Bookshop.

Juste avant le Brick Lane vintage market, gigantesque friperie, tournez à gauche et parcourez la Grey Eagle Street. Cette rue risque de vous en mettre plein les yeux. Un peu cachée, elle regorge aussi de murales incroyables. Si vous êtes amateurs de photographie, vous allez y passez du temps ! 

Bethnal Green

A environ 2 km à l’est de Brick Lane, se situe Bethnal Green. Cet ancien quartier ouvrier a été transformé en un lieu dynamique où histoire et modernité se mêlent harmonieusement.

Ici aussi, l’architecture y est plutôt éclectique avec ses bâtiments victoriens, ses maisons géorgiennes bien conservées et ses espaces industriels réaménagés en lofts.

Après avoir arpenté ces rues pavées, vous aurez sans doute envie d’un peu de verdure. Profitez donc d’une belle balade dans le parc Victoria. Il offre de vastes étendues de pelouse parfaite (so british), des lacs, des jardins paysagers et même une piscine extérieure. Cette pause nature au cœur de la ville est très agréable.

Si vous avez la chance de visiter le quartier un dimanche, faites un tour au marché aux fleurs de Columbia Road. Ses étals remplis de fleurs ses artistes de rue, ses murales (encore), en font un lieu absolument charmant.

L’Est de Londres est en constante mutation et n’a pas fini de vous étonner.

Vous l’aurez compris, nous vous recommandons vivement d’y consacrer au moins une journée lors de votre séjour.

Situés dans la zone 1 du métro (sauf Bethnal Green en zone 2), ces quartiers sont facilement accessibles depuis les autres quartiers du centre de Londres. Sur place, tout y est faisable à pied et vous en prendre plein les yeux (et peut-être même les oreilles !).

Cet article vous a plu ? Vous avez une remarque ? Laissez-nous un commentaire en dessous.

Vous pouvez aussi nous contacter si vous avez besoin d’aide pour préparer votre voyage ou consulter les détails de notre service de travel planner.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *